Accueil ARTICLES Effets agrégés et désagrégés de la Covid-19 sur la dynamique des prix intérieurs en République démocratique du Congo

Effets agrégés et désagrégés de la Covid-19 sur la dynamique des prix intérieurs en République démocratique du Congo

$5

Nous documentons les effets de la pandémie de Covid-19 sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation (IPC) en République démocratique du Congo (RDC). En appliquant le test séquentiel de Bai et Perron (2003) sur l’IPC, nous détectons la présence d’une rupture
significative sur la trajectoire de l’inflation à la quatrième semaine du mois de mars 2020.
Considérant ce point de rupture, nous montrons à l’aide d’un modèle GARCH qu’en l’absence du choc de Covid-19, la croissance de l’IPC en 2020, en cumul hebdomadaire, aurait été de 6,4% contre une valeur observée de 14,7%. Nous trouvons que la part de l’inflation attribuable à la Covid-19 (Covid-inflation) est estimée à 8,3 points de pourcentage. Pour évaluer les effets désagrégés de la Covid-19, d’une part, nous utilisons le diagramme de Pareto. Nous montrons que la crise de Covid-19 a impacté l’inflation à travers ses principales sources de variation habituelles, en amplifiant les fragilités structurelles déjà existantes, mais aussi à travers les fonctions Covid-sensibles telles que la santé. Nos résultats mettent en évidence cinq fonctions clés qui ont été la cause de 87,2% de la Covid-inflation. D’autre part, nous décomposons l’IPC national en ses sous-composantes urbaines. Cette décomposition nous permet de caractériser les effets différentiels spatiaux de la Covid-19 sur l’évolution des prix dans les principales villes de
la RDC où l’inflation a été calculée en 2020. Notre papier met ainsi en exergue les pans du
marché des biens et services qui ont été les principales sources de volatilité de l’inflation en
RDC en 2020, et dans lesquels les réformes pour renforcer la résilience sont nécessaires.

Catégorie :

Description

Cédrick Tombola Muke