Accueil ARTICLES Stabilité macroéconomique, développement financier et croissance économique en République Démocratique du Congo 1990-2019

Stabilité macroéconomique, développement financier et croissance économique en République Démocratique du Congo 1990-2019

$5

Ce papier montre, au regard de l’expérience de la RDC de 1990-2019, que la stabilité
macroéconomique est nécessaire pour le développement financier mais les effets de ce dernier sur la croissance peuvent être limités en l’absence d’une profondeur financière et des institutions de qualité. Ainsi, les efforts de développement de l’activité financière ne doivent pas être bâtis que sur des mesures de stabilisation macroéconomique mais aussi sur des réformes financières et institutionnelles conséquentes. Nous dérivons un modèle de croissance optimal partant de Pagano (1993) pour capter ces faits. Les résultats obtenus, avec un test de causalité et des modèles ARDL et TAR, attestent que les efforts déployés par le gouvernement pour assainir l’environnement macroéconomique dans les années 2000 ont positivement joué sur l’activité financière dans le pays, mais celle-ci a eu une portée marginale sur la croissance dans le court et le long terme. Ceci tient à une absence de profondeur financière qui affecte la structure des opérations financières et ne leur permet pas de bien soutenir l’activité économique avec l’état des institutions en place. En plus des efforts à conjuguer pour préserver la stabilité macroéconomique, il y a nécessité pour la RDC, de faire des réformes dans le secteur financier et de la gouvernance pour en améliorer la supervision et faire des gains de croissance.

Catégorie :

Description

Hénock M. Katuala, Patrick Lukau Ebonda, Elie Ndemba Tshilambu et Alexandre Nshue Mokime